12.09.13

Trou noir

Catégorie: Darkside

De tous les soleils que j’ai éteints, pas un n’était pour moi. Et de tous les soleils que j’ai éteints, pas un n’était droit. De tous les soleils que j’ai fuis, pas un n’était pour moi. Et de tous les soleils que j’ai pris, pas un n’était pour moi. De tous les soleils que j’ai avalés, pas un n’était pour moi. Et de tous les soleils qui m’ont tuée, pas un n’était droit. De tous les soleils sur leur chemin de sel, pas un qui ne m’ait regardée, pas un qui ne m’ait vue. Et de tous les soleils qui ont brûlé mes terres, ravageant mes récoltes toujours avant les moissons, pas un qui n’était vivant.

De tous les soleils que j’ai éteints, j’ai gardé une trace. Et de tous les soleils que j’ai éteints,  j’ai gardé une place. Vide. Et noire. De tous les soleils qui m’ont traversée, j’ai gardé une trace. Et de tous les soleils que j’ai crachés, j’ai gardé une lame. De tous les soleils que j’ai arrachés, qui m’ont arrachée, j’ai gardé un secret.

Que les soleils ne brillent pas. Ils aspirent.

Et de tous les soleils que j’ai affrontés, pas un n’était pour moi.

Car aucun n’était vrai.

by Víctor Caudoro Rojas
                                         By Unknown

Posté par Eddie à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]