Petits et gros problèmes
27.04.11

Erreur d'affichage

Catégorie: Galères

Suite à une mauvaise manip - et meeeeeeeeerde!!! - l'interface de mon blog s'est retrouvée un peu chamboulée. Bon pas de panique hein, j'envisage de tout remettre dans l'ordre, voire même de tout changer le décors, dès que j'aurais du temps!

Aïe... sachant que j'ai pas des masses de temps avec la reprise du boulot, ben... va falloir être patient!!!

Et n'hésitez pas à poster un com' si y'a un truc qui déconne de trop hein... genre tout écrit en jaune fluo! ;)

Posté par Eddie à 17:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


13.04.11

Aïe phone

Catégorie: Galères

Voilà quelques temps que mon génialissime Iphone fait des siennes... bon alors bon faire court, môsieur ne veut plus capter aucun réseau wifi, pas la peine d'insister, il est snob, ou juste il aime ce compliqué la vie, je sais pas, mais c'est fin de non recevoir, il snob aussi certains appels, carrément, genre j'ai pas vu, pas grave, personne s'en doute, je vais faire genre j'ai rien entendu hein, bien pratique vous imaginez, et puis il a finalement aussi décidé de carrément snober mon pc qui ne le voit plus du tout, histoire que je puisse rien synchroniser dessus (en gros ça veut dire que je peux pas rajouter de musique ni transférer de photos, la merde quoi), et pour finir il tient la charge comme un vieux atteint d'enphyzème qui tenterait un parcours d'entrainement commando... mais bon, tout ça n'est rien comparé à sa dernière trouvaille!

Voilà que ce bijou de la technologie a tout simplement opté pour une réinitialisation systématique dès qu'il tombe en rade de batterie. Je le kiffe, grave. Il m'a déjà fait le coup 3 fois ce mois-ci. Et pour ceux qui ne voient pas très bien ce que ça implique, une réinitialisation complète c'est une remise à zéro: plus de musique, plus de photos, plus d'applications, plus de contacts non plus, bye-bye aussi les sms importants, les notes, tous les réglages et le reste... il remet tout à zéro comme sortie d'usine. Je le kiffe, mais grave. La bonne nouvelle, c'est que depuis la dernière réinitilisation, il daigne de nouveau se connecter à mon pc! Quelqu'un a du avoir pitié de moi quelque part.

Reste que je sens bien qu'il va falloir procéder à un remplacement rapide, sous peine de me retrouver sans animal technologique de compagnie, ce qui serait... contrariant. Et vu les déboires sus-cités, je me demande si je vais pas opter pour autre chose qu'un Iphone, car franchement c'était peut être révolutionnaire au départ, mais là c'est juste galère. Fan de la première heure, je sens que le divorce est peut être tout proche... des conseils?

Posté par Eddie à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25.07.08

Verte de rage

Catégorie: Galères

Je suis grognon, fatiguée, j'ai repeint des fenêtres en vert, sauf que ça va pas, j'ai acheter une autre peinture verte pour les murs, mais ça va pas non plus, en plus c'est trop long à peindre, faut deux couches, faut que ça sèche, j'en mets partout, ça se nettoie au white spirit, j'en fous aussi partout, j'ai niqué un tee-shirt et un super jean, j'ai graté le petit trou dans l'enduit de la cheminée, maintenant la cheminée n'a plus de manteau, faut tout réenduire, et quand j'ai décollé le papier peint des murs, le plâtre est venu avec, faut tout réenduire aussi, et poncer, y'a des morceaux de tapisseries collées partout par terre, des sacs poubelles, des outils, ça sent super fort, j'ai déserté le salon, les meubles sont tous dans le couloir, j'en suis réduite à manger sur mon lit et je fais comme si de rien n'était...

Si j'avais su, j'aurais rien touché.

Et j'aurais supporté l'affreuse tapisserie moquette orange comme si de rien n'était.

Posté par Eddie à 16:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11.07.08

Trois francs six sous

Catégorie: Galères

Note pour plus tard: ne jamais, jamais, vérifier le solde de mon compte en banque avant d'aller dormir.

Déjà que je fais des cauchemars à cause du permis...

Posté par Eddie à 02:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09.07.08

Prudence au volant

Catégorie: Galères

La seconde édition de "je suis pas douée mais je passe quand même mon permis" a eu lieu ce matin et...

Et je pense que cette fois c'est la bonne.

Bon, tant que j'ai pas le petit papier entre les mains j'ai un peu de mal à crier victoire - ouh la menteuse! - mais franchement je n'ai jamais aussi bien conduit, l'inspectrice n'a quasiment fait aucune remarque, elle a même été aimable, et du coup si je l'ai pas, ben franchement sais pas ce qu'il faudra changer.

Enfin bref, c'est une manière de dire que oui, cette fois c'est la bonne.

Mais attendons le papier quand même...

Posté par Eddie à 19:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


02.07.08

Remets dix francs, essaye encore

Catégorie: Galères

Je repasse mon permi mercredi prochain, le matin. Super - c'est le jour du marché y'a du monde partout - mais c'est pas trop tôt. Ca fera presque un mois depuis mon ratage lamentable de la dernière fois. Ratage suite auquel mon prof de conduite m'a assuré qu'en fait, à part le coup du sens interdit, pour le reste, je l'aurai eu. Ce qui a bien sûr achevé de me démoraliser. Mais entre temps le rush de la kermesse a pris le dessus et j'ai tourné la page. Ratage depuis lequel j'ai quand même bien sûr repris - et repayé - des heures.

Et à l'issu de mon heure d'aujourd'hui, mon prof de conduite - qui doit trouver que je m'en sors pas trop mal finalement - m'a solennellement déclaré: "Si tu le rates, je te tue".

Comment dire...

C'est encourageant.

Dans un sens.

Posté par Eddie à 17:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

31.05.08

Oh hisse!

Catégorie: Galères

Enfin, j'ai une date. Enfin je vais passer mon permis de conduire. Peut être pas l'avoir, mais le passer. Enfin on y est. Et puis je vais l'avoir de toute façon, parce que je le veux, parce que c'est le moment, parce que je le sens bien.

Parce que je le sens Lui, alors qu'il était plus là depuis des lustres, que je le croyais coulé par le fond, le revoilà, il la ramène, dans mon dos comme d'habitude, sans que je m'y attende, avec ses gros sabots...

"-Capitaine?

- Oui Mousaillon?

- Euh... vous avez de nouvelles chaussures?

- Comment? Ah oui! Ne sont-elles pas seyantes Mousaillon?

- Elles sont en bois Capitaine.

- Exactement!

- Et c'est bien?

- Parbleu Mousaillon, vous avez de la sciure entre les oreilles? Elles sont assorties au bateau voyons!

- Ah oui pardon.

- J'ai l'impression d'avoir des coques aux pieds, c'est formidable!

- C'est pas qu'une impression Capitaine...

- Allons Mousaillon, un peu d'entrain que diable!

- Oh c'est vos pieds Capitaine, moi c'que j'en dis...

- Mes pieds et vos fesses Mousaillon!

- ...

- Alors, comment trouvez-vous mes nouvelles chaussures maintenant?

- Ben vu comme ça Capitaine, plutôt convaincantes.

- Je préfère ça. Je vais vous faire faire les même.

- Z'êtes sûr Capitaine?

- Quoi, pas vous?

- Pas vraiment Capitaine...

- Raaaa vous avez raison Mousaillon, vous ne les méritez pas!

- Vous me rassurez Capitaine.

- Il faut l'esprit large pour porter de gros sabots Mousaillon! Vous, vous avez l'esprit étriqué comme une conque!

- Peut être, mais c'est pas moi qui porte des coques...

- Et des claques Mousaillon, ça vous dit?

- ...

- Bien, qu'est-ce que je disais... ah oui, je vais vous faire faire les mêmes.

- Non Capitaine, vous disiez que j'avais l'esprit trop étriqué pour ça.

- Mais la langue bien pendue, ça ira très bien.

- J'ai de trop petits pieds Capitaine.

- Justement, ça vous fera des grands pieds, regardez les miens!

- ...

- Quoi Mousaillon?!

- Comme vous avez de grands pieds capitaine...

- C'est pour mieux vous bottez les fesses Mousaillon!"

Je passe mon permis le 12 juin. 

Posté par Eddie à 16:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26.05.08

Tu veux ou tu veux pas?

Catégorie: Galères

Alors voilà, nous y sommes presque.

Lors de ma dernière heure de conduite, mon moniteur m'a expliqué que la prochaine fois - autrement dit ce mercredi - il me fera passer un examen blanc, et qu'il me présentera au permis en juin.

J'y crois pas. C'est pas possible. Je suis pas prête!!!

Je le veux tellement, que j'ai l'impression que je n'aurai qu'une seule chance de l'avoir. Alors que non, si je le rate, je le repasserai rapidement. Mais non. Dans ma tête, c'est comme si je voyais une porte s'entrouvrir, et que si je m'y faufile pas de suite, elle va se refermer, définitivement. Comme une chance à saisir, une chance unique. Ca me fout le stress.

Ce qui me fout le stress encore plus c'est que je me sens vraiment pas prête, qu'à chaque heure de conduite je fais des merdes. Qu'à chaque fois y'a quelque chose qui va pas. Et comme je déteste qu'on me regarde faire les choses, ça me rend encore plus maladroite, au final le résultat est pire. 

Tout ça me fait craindre de voir ma chance passer. Je suis morte de peur, mais j'aimerais déjà y être. J'en ai tellement marre, j'y crois tellement pas.

Pitié...

Posté par Eddie à 20:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

14.05.08

Bienvenue chez les fous

Catégorie: Galères

Imaginez-vous prendre un rendez-vous avec un agent immobilier pour faire l'état des lieux de sortie d'un appartement. Imaginez-vous faisant l'effort de vous rendre sur place alors que vous avez mal dormi. Imaginez-vous attendant une heure - parce que oui les agents immobiliers sont toujours en retard c'est bien connu - et ne voyant toujours personne arriver après tout ce temps, imaginez-vous appelant l'agence... pour vous entendre dire que vous n'aviez pas rendez-vous.

Bienvenue, vous venez d'entrer dans la quatrième dimension.

Et en plus de me dire de la façon la plus désagréable et méprisante qui soit - alors que j'étais moi restée rès polie et compréhensive - que je n'étais notée nulle part et que non je n'avais pas rendez-vous - donc que j'attendais depuis une heure pour rien - on m'a littéralement traitée de menteuse, en me disant que je n'avais pas pu prendre rendez-vous avec un monsieur, que c'était "impossible", et qu'il n'y avait aucune trace de mon appel. Ben tiens. C'est connu, je m'éclate à simuler de faux rendez-vous avec des agences immobilières pour occuper mes mercredis matin. Et la marmotte...

Mon portable a décidé tout seul de mettre fin à l'appel alors que la bonne femme de l'agence me mettant en attente pour la quatrième fois. Des fois les machines font des choses intelligentes. Du coup je suis rentrée. Forcément à peine arrivée je tente de rappeler l'agence depuis mon fixe, mais pensez-vous donc, à midi tapante, y'a plus personne. Sauf que quand je branche mon portable agonisant sur son chargeur, et ben j'ai u message. D'un monsieur très désagréable - tiens serait-ce un critère d'embauche dans cette agence? - qui me demande de le rappeler. Ce que je fais.

J'ai eu l'impression d'être chez le directeur en train de me faire gronder parce que j'avais triché à un devoir. On me reproche de pas avoir pris le nom de la personne qui m'avait fixé le rendez-vous, en me parlant de professionalisme. Euh... c'est eux ou moi les professionnels dans l'histoire? Enfin bref, il finit par me dire qu'on va prendre un nouveau rendez-vous, mais dans les règles de l'art. Il est pas content, alors que c'est moi qui devrait gueuler. Il ne me laisse pas vraiment le choix, me fixe un rendez-vous pour vendredi soir. Me noie sous les références, genre vous êtes idiote alors notez bien tout hein. Moi je fais comme on me dit, je dis oui, oui, j'en mène pas large, j'ai horreur de me faire engueuler et qu'on me traite comme une sous-merde, et je suis fatiguée. Merci, merci, je racroche.

J'ai plus qu'à aller me coucher, tellement je suis contrariée et fatiguée. Avec l'impression d'être passée dans une distorsion de la réalité, d'être tombée l'espace d'un instant dans un monde où les gens sont agressifs et prétentieux, et où vous n'êtes rien. Terrifiant.

Je vais donc faire une sieste, et après quelques heures agitées - non parce que là je suis contrariée jusqu'à vendredi donc bon - le téléphone me réveille. Je décroche pas. Ca insiste. Je décroche.

C'est la bonne femme de l'agence - qui a nettement rabaissé son caquet - qui m'explique que bon, la personne qui m'a fixé un rendez-vous ce matin, ben euh... elle avait pas pris le bon planning.

...

Euh, vous voulez dire le gars ignoble qui se la jouait "il faut savoir de quoi on parle là, il faut être professionnel!"?

Ben ouais celui-là meme. Ce blaireau s'est planté de planning et donc mon rendez-vous doit être reporté. Je suis de retour dans la quatrième dimension. La bonne femme soudain devenue nettement plus courtoise et agréable me fixe un nouveau rendez-vous sans broncher. Avant de me souhaiter une bonne soirée.

Je raccroche. Je me demande si j'ai vraiment rendez-vous avec quelqu'un vendredi. Si ça se trouve, j'ai encore halluciné ce coup de fil... Je ne suis plus sûre de rien depuis qu'on me hurle dessus alors que j'ai rien demandé.

Bon messieurs dames c'est pas tout ça, mais j'aimerai bien rentrer dans ma dimension maintenant...

Posté par Eddie à 17:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

30.04.08

Tributaire

Catégorie: Galères

J'attends une livraison de courses qui n'arrive pas - oui je me fais toujours livrer mes courses, c'est tellement plus pratique... quand ça marche! - sauf que là j'attends depuis trois heures... et ça m'énerve! Parce que s'ils se pointent pas, ce soir j'ai rien à bouffer!

Ils ont déjà une heure de retard, et comme je le sens parti, je sais pas pourquoi, mais je crois qu'ils vont pas me trouver - première fois qu'ils doivent me livrer à l'école - et que donc je serai pas livré ce soir... et ça m'énerve! sans parler du fait qu'ensuite ils vont me contacter en disant "on sait pas où vous êtes gnagnagna"... et qu'au bout du compte tu vas voir que je vais devoir repayer la livraison!

N'empêche là tout de suite, ce qui me fait le plus enrager... c'est que ce soir j'ai vraiment plus rien à bouffer!

Posté par Eddie à 19:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]