Catégorie: Poésie

Avec des crocs comme des glaciers, j’avais l’habitude d’arracher les aurores à l’horizon du monde. J’avais l’habitude d’être debout face à la lumière, les bras arqués le long des ombres cannibales, sans même craindre la morsure de leurs yeux, juste parce que j’étais la force. Et quand le temps montait j’avais l’habitude de courber l’échine et de baisser la tête

, pour qu’il passe sur moi comme une vague géante pour avaler la terre et le reste du monde, sans même me toucher.
J’avais l’habitude d’accrocher le ciel entier à mes poings et de le tirer d’un seul tenant là où j’allais, raclant l’univers à ma guise avec toutes ses étoiles, ses lunes et ses soleils. Avec des griffes comme des haches, j’avais l’habitude de fendre la terre si j’avais besoin d’eau, et pour faire mon chemin. Et d’un souffle, je pouvais balayer les mers, les océans entiers quand je voulais traverser.
 J’avais l’habitude de hurler face au néant bleu des éternités immobiles, et de les voir trembler. Juste parce que j’étais la force. J’avais l’habitude de voler. Et de vivre.

Avant.

Avec des crocs comme des glaciers, j’ai l’habitude de manger le monde. Je l’avale, depuis l’obscurité malsaine qui rode aux confins des horizons. J’ai l’habitude d’être à genou dans la boue et les cendres. Et quand le temps monte, je bombe le torse et gonfle mes narines de son odeur putride de désespoir. Avec des griffes comme des haches, j’ai l’habitude de faire saigner la terre. Je l’ouvre en deux. Et les océans je les enflamme au napalm. J’ai l’habitude de hurler comme le vent furieux qui rend fou, je hurle dans le cœur des hommes. J’ai l’habitude de détruire. Et d’en rire.

Désormais.

Ruin sky
                                                                                                                                        Ruin sky by Unknown