Catégorie: Poésie

Des yeux vides
Des mains pleines
Des mots qui crissent
Et qui mentent
Comme on repeint les murs
Aux couleurs des condamnés
Avec autant de balles
Qu'il y a de têtes
Parce que le vent
Ne rentre pas ici
Et que toute sa force n'a pas de foi
Ici
A en arracher le coeur des dieux
Ou celui des enfants
On en aurait plantés là
Tout droits
Combien
Seulement parce que c'est ainsi
Ici
J'en ai les bras en sang
A force d'accrocher
Leurs yeux aux miens
Tandis qu'on recharge
Et qu'on charie
Leurs cadavres encore vivants
Il n'y a pas de massacre plus dur
Que celui
Qui vous fixe dans les yeux
Juste avant
Et je n'avais les mains pleines
Que de sable
Et de vent
Je ne suis que la terre
Pas l'acier
De leurs armes
Dumoins je le prie


                                                                                                                   Colère by Anne Tourliere